La Tchéquie, le plus grand exportateur de jouets en Europe

Publié: 05/01/2018 Pays concernés:  France France

Trains et animaux en bois, ours en peluche, petites voitures en métal… les jouets tchèques de tous types sont de plus en plus populaires à l’étranger. Et ce non seulement au sein de l’UE, mais aussi par exemple au Japon ou en Corée du Sud. D’après les dernières données d’Eurostat, la République tchèque est même le plus grand exportateur de jouets des Vingt-Huit.

La société Efko fabrique des jouets depuis 1993 déjà. Qu’il s’agisse de jeux de société, de puzzles, de cartes ou de cubes en bois, jusqu’à un tiers de ses produits sont vendus à l’étranger. « Nous exportons le plus souvent aux Pays-Bas, en Allemagne, mais aussi aux Etats-Unis ou en Corée du Sud », a indiqué le responsable de l’entreprise, Miroslav Kotík.

Depuis six ans, le volume d’exportations de la société augmente interannuellement de 8 % à 12 %. Pour Miroslav Kotík, cette croissance est due à la renommée du pays :

« La République tchèque est considérée comme un pays très développé du point de vue des technologies. De plus, la situation économique est très bonne, c’est aussi un facteur important », a-t-il expliqué.

La société Detoa, basée dans le massif de Jizerské hory, à la frontière avec la Pologne et l’Allemagne, fabrique, pour sa part, uniquement des jouets en bois. Et jusqu’à 65 % de sa production sont exportés à l’étranger.

A en croire le secrétaire de l’Association pour les jouets et les jeux, Jiří Šťastný, les exportations augmentent, depuis dix ans, d’environ 5 % sur un an.

Il existe en République tchèque au total 270 fabricants de jouets locaux et quatre sociétés internationales, telles Lego, Mattel, Symba et Ravensburger. Les jouets tchèques sont le plus souvent exportés dans d’autres pays de l’UE, notamment en Allemagne, en Belgique, aux Pays-Bas, en Italie ou au Royaume-Uni.

« Quant aux marchés en dehors de l’UE, nous exportons principalement au Japon, en Israël, en Russie et aux Etats-Unis », a ajouté Jiří Šťastný.

N’empêche que les jouets tchèques restent très recherchés par les enfants tchèques. D’après les données de l’Association pour les jouets et les jeux, chaque famille tchèque dépense chaque année environ 5000 couronnes (un peu moins de 200 euros) pour l’achat de jouets.

 

Source : Radio Prague