Ventes en hausse des motos de la légendaire marque Jawa

Publié: 26/01/2018 Pays concernés:  France France

Unique constructeur de motocycles en République tchèque, Jawa Moto se porte plutôt bien. La légendaire société a produit 1 331 machines en 2017, soit une augmentation interannuelle de 8 %. Les chiffres proviennent de l’Association de l’industrie automobile.

Les chiffres des ventes le confirment : les motos de la marque Jawa restent recherchées bien au-delà des frontières de la République tchèque. Pas moins de 87 % des motos sorties de ses usines à Týnec nad Sázavou ont été vendues à l’étranger en 2017. Toutefois, les 174 machines qui ont trouvé propriétaire sur le marché tchèque représentent une croissance de 120 % par rapport à 2016. 

Jawa a achevé récemment les travaux de rénovation de son site de production et a lancé l’année dernière sur le marché tchèque son nouveau modèle, la 350 OHC équipée d’un moteur à quatre temps. La machine, dont le cœur provient du constructeur chinois Shineray, est inspirée du mythique modèle de type 634, dont les origines remontent aux années 1970 et 1980. 

L’autre nouveau modèle Jawa proposé depuis 2017 est la 660 Vintage, grande sœur de la nouvelle 350 OHC E4. Par ailleurs, pour les marchés russe et d’Amérique centrale notamment, le constructeur tchèque continue de produire sa 350 Typ 640 au bicylindre deux-temps. 

Le nombre de motos en circulation sur les routes de République tchèque augmente régulièrement ces cinq dernières années. Un peu plus de 1,1 million de machines étaient immatriculées à la fin du troisième trimestre de l’année dernière. Toutefois, si les ventes de nouvelles motos ont baissé de 10 % en 2017, les importations de motos d’occasion ont augmenté de 9 %. 

Symbole parmi d’autres marques historiques de l’industrie tchécoslovaque de l’entre-deux-guerres et de l’après-Deuxième Guerre mondiale, Jawa, dont les motos restent très prisées des collectionneurs, est une des marques tchèques les plus célèbres dans le monde du XXe siècle. La société est désormais une filiale du groupe Jihostroj Velešín.

 

 

Source : Radio Prague